Entretiens Obama-Mohammed VI :Sécurité et économie au menu | مكناس سيتي

Entretiens Obama-Mohammed VI :Sécurité et économie au menu

السبت, نوفمبر 23rd, 2013

Meknes City – Au Fait: Aujourd’hui à 19h40, heure marocaine, le président américain Barack Obama reçoit le Roi Mohammed VI à la Maison Blanche. Sécurité et économie seront au menu des entretiens entre les deux chefs d’Etat, qui ne manqueront pas d’aborder la question du Sahara et les droits de l’Homme au Maroc.

Barack Obama reçoit pour la première fois ce vendredi le Roi Mohammed VI pour des entretiens consacrés en particulier à la sécurité et à l’économie.

Le président américain et le Roi doivent se retrouver à 19h40 GMT dans le Bureau ovale, première visite de Mohammed VI à la Maison Blanche depuis 2004, quand il avait été reçu par le prédécesseur de M. Obama, George W. Bush.

M. Obama a l’intention de discuter avec son hôte de “la lutte contre l’extrémisme violent, du soutien aux transitions démocratiques et de la promotion du développement économique au Moyen-Orient et en Afrique”, ainsi que du soutien américain “aux réformes démocratiques et économiques du Maroc”.

La Maison Blanche, qui n’a pas prévu de déclarations formelles à l’issue de cet entretien, a refusé d’en dire plus sur sa teneur, restant en particulier muette sur la question du Sahara, dossier qui avait jeté une ombre en début d’année sur les relations entre Washington et Rabat.

En effet, en avril, les Etats-Unis avaient un temps proposé que le mandat de la mission des Nations unies dans la région, la Minurso, soit élargi aux droits de l’Homme. Mais ce projet avait été vivement contesté par Rabat, qui avait décidé de reporter sine die un important exercice militaire bilatéral.

Human Rights Watch alerte Obama

De son côté, l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) a demandé à M. Obama de plaider auprès de son invité en faveur de réformes au Maroc qui iraient “au-delà de la rhétorique”.

“Les autorités marocaines ont cherché à dépeindre le Maroc comme un pays où les réformes politiques ont contribué à maintenir la stabilité, alors que les manifestations populaires ont causé des bouleversements dans le reste du Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Mais des dizaines, peut-être des centaines, de personnes -des islamistes, des jeunes manifestants dans les rues et des militants du Sahara occidental- demeurent en prison après des procès inéquitables, et la police a recours à un usage excessif de la force pour disperser les manifestations et à la violence pour extorquer des aveux”, a accusé HRW dans un communiqué.

Jeudi, la ministre marocaine déléguée aux Affaires étrangères Mbarka Bouaida, a assuré à l’agence de presse française AFP, que les violations des droits de l’Homme au Maroc ne concernaient que des “cas isolés” et affirmé que son pays était “vraiment sur la bonne voie”.

Le Maroc fait partie depuis 2004 des “alliés majeurs non-OTAN” des Etats-Unis, un statut privilégié qui permet notamment la levée de restrictions sur des ventes d’armements.

Entretiens Obama-Mohammed VI :Sécurité et économie au menu

Entretiens Obama-Mohammed VI :Sécurité et économie au menu

الكاتب على يمكنك متابعة الردود على هذا عن طريق آر إس إس 2.0.

يمكنك ترك رد أو تعليق في هذا الموضوع ، وأي تعليق خارج نطاق الموضوع سوف يهمش !




Search in Youtube Search in Google Send to Search Text Highlight


© 2017 مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس. All Rights Reserved.