Holding Al Omrane : bons points pour Meknès et Oujda

1٬126 مشاهدة
أخر تحديث : السبت 13 أبريل 2013 - 8:50 صباحًا
Holding Al Omrane : bons points pour Meknès et Oujda

Meknescity – Le Soir: Meknès le 13 avril 2013, C’est la période des bilans. Le mastodonte public Al Omrane passe au crible les réalisations de ses différentes filiales. Après celles de Casablanca et Tamesna, c’est le tour de Tamansourt, de Meknès et d’Oujda de tenir leur conseil d’administration.

Lors des réunions des conseils d’administration de ces filiales, Badre Kanouni, président du directoire d’Al Omrane, a insisté sur les orientations du groupe visant à renforcer la proximité avec le citoyen, la consolidation des règles de bonne gouvernance et le développement de la production du logement social et des programmes de lutte contre l’habitat insalubre ainsi que le développement urbain.

950 MDH investis par Al Omrane à Oujda en 2012

Lors de la réunion tenue le 26 mars, Mohamed Derdouri, directeur général de la filiale d’Oujda, a présenté au conseil les résultats opérationnels et financiers de la filiale pour l’année 2012, ainsi que les perspectives pour l’année 2013. Il en ressort que 16 616 unités ont été mises en chantier et 14 185 autres ont été achevées. La filiale a réalisée un investissement qui dépasse les 950 millions de dirhams et un chiffre d’affaires de 641,42 millions de dirhams ce qui représente un résultat net de 26 MDH.  Pour ce qui est du chantier d’éradication des bidonvilles, de bonnes réalisations ont été annoncées. Ainsi, la ville de Bouaarfa a été déclarée «sans bidonvilles» en 2012 avec un taux de démolition des baraques recensées qui a atteint 95% dans la région. Et ce n’est pas fini, la filiale a entamé avec ses partenaires les démarches durant cette année pour assainir les villes de Oujda et Touissit et les déclarer «sans bidonvilles».
Concernant les prévisions 2013, 11 371 unités devront être mises en chantier et 16 431 unités autres devront être achevées en plus de la déclaration d’Oujda et de Touissit sans bidonvilles.
A la fin le conseil d’administration a invité la filiale d’Oujda à poursuivre les efforts entrepris en matière de production des logements sociaux, de lutter contre l’habitat insalubre et d’assurer la restructuration des quartiers sous équipés et la mise à niveau urbaine des différentes villes de la région de l’Oriental.

Un plan de relance 2013-2017 bientôt pour Tamansourt

De son côté le conseil d’administration d’Al Omrane Tamansourt a passé en revue toutes les réalisations et les avancées accomplies par la filiale et a confirmé les orientations stratégiques pour la bonne marche de ce vaste projet territorial. Quant aux réalisations de 2012, la société Tamansourt a procédé au lancement de 691 unités et à l’achèvement de 1 443 unités nouvelles. Pour ce qui est de l’investissement, il a dépassé les 200 millions de DH. Côté prévisions, la société table sur le lancement de 1 093 unités, en 2013, et l’achèvement 1 690 unités dont une partie à vocation sociale.A cette occasion, Badre Kanouni, a rappelé la nouvelle vision du groupe relative au développement des villes nouvelles et l’importance de Tamansourt.  Dans ce cadre, il a souligné que l’année 2013 sera marquée par la mise en œuvre du plan de relance de Tamansourt, après celui de la ville nouvelle de Tamesna qui a mobilisé un investissement global de plus d’un demi-milliard de dirhams. «Le plan de relance de Tamansourt, issu de la volonté commune de plus de 13 partenaires, dont une dizaine de départements ministériels, vise à renforcer l’attractivité de la ville et à donner un nouvel élan aux actions entreprises dans le cadre d’une vision stratégique, cohérente et convergente», a-t-il affirmé.  Des investissements importants seront mobilisés sur la période 2013-2017 pour réaliser plus d’une vingtaine de grands projets structurants et des équipements publics, sociaux et de proximité.

Al Omrane Meknès cartonne

Les résultats obtenus par Al Omrane Meknès en 2012 ont été qualifiés «d’honorables» et la stratégie de développement 2013 de cette filiale jugée «prometteuse». C’est ce qui ressort du conseil d’administration tenu le 18 mars 2013 à Rabat. Selon les résultats présentés par Mohammed Alj, directeur général de la filiale, il a été procédé à la mise en chantier de 11 454 unités dont 8 060 unités de mise à niveau urbaine et 3 394 unités concernant le programme de la production nouvelle.  Il a été également annoncé, l’achèvement de 11 608 unités dont 9 714 unités de mise à niveau urbaine et 1 894 unités concernant le programme de la production nouvelle. Quant au chiffre d’affaires réalisé, il a atteint 395,06 millions de DH. Le volume d’investissement de la filiale a été de l’ordre de 450,11 millions de DH.  Pour 2013, la société Al Omrane Meknès a concocté une stratégie visant la croissance et l’amélioration progressive des différents indicateurs dans le but de contribuer au plan de développement régional à travers la réalisation des opérations de mise à niveau urbaine et la restructuration des centres. In fine, les réalisations publiées, jusque-là, des différentes filiales entrent dans le cadre de la mise en œuvre de la vision stratégique du groupe.

Holding Al Omrane : bons points pour Meknès et Oujda
Holding Al Omrane : bons points pour Meknès et Oujda

Holding Al Omrane : bons points pour Meknès et Oujda

رابط مختصر

اتـرك تـعـلـيـق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.