Inspection éclair à l’Académie de Meknès et enquête après coup L’ex-directeur a eu le quitus du Conseil d’administration | مكناس سيتي

Inspection éclair à l’Académie de Meknès et enquête après coup L’ex-directeur a eu le quitus du Conseil d’administration

الجمعة, مايو 10th, 2013

Meknes City: Meknès le 10 mai 2013, Une inspection éclair à l’Académie de Meknès-Tafilalet et qui débouche sur plusieurs questions sans réponses. Annoncée par le biais d’un communiqué officiel du ministère de l’Education nationale, ladite inspection a pour objectif d’opérer un contrôle financier et administratif. Ce qui laisse supposer que plusieurs opérations de contrôle seront effectuées et que la commission serait composée de spécialistes censés se pencher sur les dossiers des différents services de l’Académie de Meknès-Tafilalet durant la période où elle était gérée par l’ancien directeur M. Aderdour qui  préside actuellement aux destinées de l’Académie de la capitale. Selon des sources sur place, nous sommes devant plusieurs irrégularités tant sur le plan administratif que financier. Du côté du ministère de tutelle, on nous a assuré que l’inspecteur général est sur place avec ses équipes et ne reviendra qu’après avoir accompli sa mission. Des rumeurs persistantes circulent au sein de l’Académie à propos de la fameuse cession à un prix dérisoire d’une villa au bénéfice de l’ancien directeur et des irrégularités qui auraient été commises par le service des marchés dont le patron a été récemment limogé et l’octroi de logements de fonction et de primes exorbitantes sur la base des principes de clientélisme et de copinage. Sont également cités le mauvais usage fait des voitures de service et la répartition inéquitable des indemnités de l’examen du baccalauréat. 
Est-ce pour ces raisons que le ministère de l’Education nationale a diligenté son actuelle enquête ? Celle-ci déterminera-t-elle toutes les responsabilités en la matière ? S’attaquera-t-elle à tous ceux qui ont peu ou prou contribué à ces irrégularités présumées ou couvert celles-ci ? Autant de questions auxquelles l’on ne pourra avoir de réponses sans connaître les résultats de l’enquête. Il n’en demeure pas moins que l’objet de la mission d’inspection semble ne pas être à même de permettre à celle-ci d’aller au fond des choses. En effet, tous les faits incriminés ont été soumis, étudiés et approuvés par le Conseil d’administration de l’Académie qui, comme chacun le sait, est présidé par le ministre de l’Education nationale. Ce dernier, rappelle-t-on, est le seul habilité à approuver les décisions du Conseil et en particulier le budget de l’Académie et à leur donner un caractère exécutoire. 
Mais l’on doit se demander pourquoi ledit directeur dont l’exercice fait l’objet d’une inspection diligentée sur l’ordre de Mohamed El Ouafa a été promu récemment directeur de l’Académie de la capitale du Royaume.

Inspection éclair à l’Académie de Meknès et enquête après coup L’ex-directeur a eu le quitus du Conseil d’administration

Inspection éclair à l’Académie de Meknès et enquête après coup L’ex-directeur a eu le quitus du Conseil d’administration

Vendredi 10 Mai 2013

Kamal Mountassir

الكاتب على يمكنك متابعة الردود على هذا عن طريق آر إس إس 2.0.

يمكنك ترك رد أو تعليق في هذا الموضوع ، وأي تعليق خارج نطاق الموضوع سوف يهمش !




Search in Youtube Search in Google Send to Search Text Highlight


© 2017 مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس. All Rights Reserved.