Le Gouvernement BENKIRANE, est contre le sport et il le prouve | مكناس سيتي

Le Gouvernement BENKIRANE, est contre le sport et il le prouve

السبت, أكتوبر 20th, 2012

Meknes City: Meknès le 20 octobre 2012, Le sport, phénomène social et secteur vital, de par ses retombées socio-économique et l’apport considérable des athlètes et autres sportifs marocains au rayonnement du Royaume sur la scène internationale, a toujours constitué l’une des principales préoccupations de Sa Majesté le Roi Mohammed IV qui entoure de sa Haute bienveillance le sport et les sportifs.

Et oui, on a tous assisté aux scènes de liesse et de la joie, après le 4-0 contre le Mozambique.

N’en parlons pas de tous les pays du monde qui tiennent à se qualifier aux phases finales des Jeux Olympiques tous les quatre ans. Leur unique objectif étant de faire valoir les atouts respectifs et d’acquérir, à travers les performances sportives, une reconnaissance et un rayonnement économique, culturel et social sur la scène internationale. Car finalement, obtenir une médaille olympique démontre et témoigne du degré de réussite et de progrès atteint par la nation dont le drapeau est hissé lors de ces grands rendez-vous planétaires.

Or , à la veille du 4ème anniversaire de la Lettre Royale adressée Aux Assises de Skhirat le 24 Octobre 2008 et au moment où le monde arabe connait son « Printemps « grâce à la jeunesse, notre gouvernement, hélas n’entend pas suivre la cadence et répondre aux attentes légitimes de notre Jeunesse. Le budget affecté à ce secteur, pourtant névralgique, et qui est en charge de quatre(4) domaines : jeunesse, sport, enfance et la femme a subit une baisse alarmant : il passe de1 milliard 3 millions de dirhams en 2013, au lieu 1 milliard 65 millions de dirhams en 2012, soit une baisse de 351 millions de dirhams !

Ajoutons que notre pays n’est pas doté d’une véritable politique sportive, quoique la volonté y est, surtout que notre jeune ministre se bat sur tous les fronts pour régulariser la situation.

Aujourd’hui l’on est en droit de se demander que veut-on du Sport ? Ou voulons seulement se contenter d’un rôle de figurant qui n’honore guère une grande nation sportive qu’a toujours été le Maroc?

Il est inadmissible, par exemple qu’au Maroc qui s’ouvre sur deux mers et dispose de milliers de kilomètres de plages, aucun intérêt n’est accordé aux sports maritimes.

Sur le plan de l’encadrement, les effectifs disponibles restent en deçà des besoins des différentes disciplines sportives, alors que les initiatives de motivation sont insignifiantes et appellent à plus d’intérêt et de soutien. Il en est de même de concentration dans l’axe Kénitra-El Jadida, et son insuffisance flagrante qui handicape tout développement et toute promotion du secteur sportif (prés de 500 terrains de football, dont 6 appartenant au ministère de la jeunesse et des sports, 27 aux collectivités locales et 15 aux organisations diverses, 11 piscines couvertes, 32 salles couvertes, dont 10 relevant de club privés, 14 complexes sportifs…).

Or, ces effectifs et équipements disponibles ne peuvent en aucun cas répondre aux besoins, de plus en plus légitimes, d’une population composée dans une large part de la jeunesse et déterminée à pratiquer le sport et à hisser les couleurs nationales dans les différentes sphères internationales.

De même que cet état des lieux, conjugué au maigre budget consacré au sport, ne peuvent nullement contribuer à l’épanouissement et à l’intégration de la jeunesse et à sa préservation de l’exclusion et des effets néfaste de l’oisiveté.

Clickez pour continuier

Le Gouvernement BENKIRANE, est contre le sport et il le prouve

Le Gouvernement BENKIRANE, est contre le sport et il le prouve

الكاتب على يمكنك متابعة الردود على هذا عن طريق آر إس إس 2.0.

يمكنك ترك رد أو تعليق في هذا الموضوع ، وأي تعليق خارج نطاق الموضوع سوف يهمش !




Search in Youtube Search in Google Send to Search Text Highlight


© 2017 مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس. All Rights Reserved.