Le milliardaire égyptien Sawiris réclame 5 milliards de dollars à l’Algérie

مكناس سيتي
560 مشاهدة
أخر تحديث : الثلاثاء 20 نوفمبر 2012 - 12:05 صباحًا
Le milliardaire égyptien Sawiris réclame 5 milliards de dollars à l’Algérie

Meknes City: Le Caire, Le milliardaire égyptien Naguib Sawiris a décidé de lancer une procédure d’arbitrage international contre l’Algérie, réclamant la somme de 5 milliards de dollars en dommages et intérêts au titre du préjudice qu’il dit avoir subi dans l’affaire Djezzy.

Naguib Sawiris a accusé lundi l’Algérie d’avoir “mené depuis 2008 une campagne d’interférence et de harcèlement qui a coûté plus de cinq milliards de dollars à Weather Investments (dont il est le président)” et dénoncé une tentative de nationalisation forcée de tout ou partie deDjezzy. 

«Peu importe le temps que cela prendra, j’en fais une question de principe», affirme Naguib Sawiris, cité par Le Figaro.«Le gouvernement (algérien) nous reproche d’avoir acheté la licence 737 millions de dollars et d’avoir ensuite gagné beaucoup d’argent, environ 800 millions de dollars par an. Mais à l’époque, c’était la guerre, personne ne voulait investir. J’étais le seul. Tout le monde me disait que j’étais fou », relate l’homme d’affaire égyptien. «Par pure jalousie, et pour des considérations politiques, le gouvernement algérien m’a fait perdre beaucoup. Ils m’ont empêché d’importer les marchandises dont j’avais besoin pour la société, interdit de rapatrier mes dividendes et de faire de la publicité sur les télévisions publiques, ils ont puni les banques qui me finançaient. Ce n’est pas une manière de traiter des investisseurs étrangers. J’étais en train de construire le premier grand opérateur arabe global. Le gouvernement algérien a fait échouer mon rêve», a‑t‑il ajouté, selon la même source. 

Pour rappel, en 2011, Naguib Sawiris avait cédé 51,7 % de sa participation dans Orascom Telecom au groupe russe Vimpelcom, réalisant une belle plus-value financière. Depuis début septembre, il n’est plus actionnaire de Vimpelcom. 

Mais aujourd’hui, il s’estime lésé par le gouvernement algérien qui veut racheter 51 % de Djezzy. La décision de l’homme d’affaires égyptien pourrait impacter négativement les négociations en cours entre l’Algérie et Vimpelcom pour le rachat de Djezzy, selon la presse algérienne. 

La société égyptienne, actionnaire indirect de Djezzy à travers Orascom, dit avoir enregistré sa plainte auprès du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi), qui dépend de la Banque mondiale.

Le milliardaire égyptien Sawiris réclame 5 milliards de dollars à l’Algérie

Le milliardaire égyptien Sawiris réclame 5 milliards de dollars à l’Algérie

 Leila Assam – Emarrakech

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.