Le tribunal de Meknès a rendu son verdict: Plus de 23 ans de réclusion criminelle dans l‘affaire de viande de contrebande

مكناس سيتي
593 مشاهدة
أخر تحديث : الأربعاء 31 أكتوبر 2012 - 1:31 صباحًا
Le tribunal de Meknès a rendu son verdict: Plus de 23 ans de réclusion criminelle dans l‘affaire de viande de contrebande

Meknes City: Meknès le 31 octobre 2012, Le verdict tant attendu par l’opinion publique dans l’affaire de viande de contrebande est tombé juste avant la célébration de l’Aïd. Le tribunal de première instance à Meknès a, en effet, condamné à 5 ans de réclusion criminelle chacun des trois suspects principaux, Nawfal B., Boujemaa A et Mohammed N. Deux autres suspects, Abderrahim M et Abdelhak B , ont écopé chacun de 3 ans d’emprisonnement. Un autre complice dans cette affaire, Chawki B, a été condamné à deux ans de detention et enfin Mounir J. condamné à 6 mois de détention, le tout assorti d’amendes qui varient entre 1200 et 24.000 dirhams.
Le tribunal a, en outre, ordonné la fermeture des boucheries appartenant aux condamnés durant 6 mois conformément à l’article 90 du code pénal.
Rappelons que sept personnes, dont un propriétaire de plusieurs boucheries à Meknès, avaient été poursuivis en état d’arrestation dans une affaire de contrebande des abats, en provenance de Mellilia, via Nador.
Dans le cadre de ses activités de contrôle renforcé, le service vétérinaire préfectoral de Meknès relevant de la Direction régionale Meknès Tafilalet avait procédé le vendredi 10 août 2012, dans les abattoirs de Meknès, à la saisie et la destruction de 641 kg de foie et 278 kg de rate impropres à la consommation acheminés vers Meknès par des bouchers. Ce sont des éléments de la police de Meknès qui avaient découvert ce commerce illicite. On a tenté de les corrompre, mais en vain. 
Les abats en question, issus de la contre bande en provenance de Nador et destinés à certaines boucheries de la ville de Meknès, ont été transportées sur un véhicule normal et sans caisse frigorifique. Le dit véhicule a été intercepté par les services de la police de Meknès, qui a soumis les denrées transportées au service vétérinaire préfectoral de Meknès pour décision technique quant à leur salubrité.
La saisie et la destruction ont été prononcées et opérées par le service vétérinaire pour les motifs suivants: origine inconnue des abats, non inspectés, absence de documents sanitaires et surtout impropres à la consommation.
7 personnes ont été alors appréhendées et présentées au parquet qui a ordonné leur maintien en détention. La dernière personne arrêtée, propriétaire de boucheries modernes dans la cité ismaïlienne, avait donné une autre dimension à cette affaire. Les condamnations, jugées exemplaires et ne reconnaissant aucune circonstance atténuante aux condamnés, révèlent la dangerosité de ce commerce illicite qui aurait pu poser un vrai problème de santé pubilique.

Le tribunal de Meknès a rendu son verdict: Plus de 23 ans de réclusion criminelle dans l‘affaire de viande de contrebande

Le tribunal de Meknès a rendu son verdict: Plus de 23 ans de réclusion criminelle dans l‘affaire de viande de contrebande

Hassan BENMAHMOUD/ Lopinion

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.