Meknes :Plaidoyer pour l’intégration effective d’une ville !

مكناس سيتي
434 مشاهدة
أخر تحديث : الجمعة 19 أكتوبر 2012 - 7:31 مساءً
Meknes :Plaidoyer pour l’intégration effective d’une ville !

Meknes City – Mohammed Belmahi: Meknès le 19 octobre 2012, Selon un communiqué de la MAP du 12.10.2012, plus de 18.300 individus poursuivis pour leur implication présumée dans divers délits, ont été déférés devant la justice par les services de la police de la préfecture de Meknès au cours de la période allant du 1-er janvier au 30 septembre dernier.
Selon un bilan d’interventions menées par la police, il s’agit de 15.381 hommes, 2189 femmes, 644 mineurs et 86 mineures.

Durant les différentes opérations menées par ces services, 632 personnes faisant l’objet d’avis de recherche pour leur implication présumée dans divers délits, ont été déférés devant la justice, ajoute la même source, précisant que les mis en cause ont été appréhendés pour des différents crimes dont le vol, le trafic de drogue, la débauche et l’incitation à la débauche, l’émission de chèques sans provision et escroquerie.
Concernant la lutte anti-drogue, les interventions de la police ont été soldées par la saisie de 40 kg de chira, 200 kg de kif, près de 2000 comprimés psychotropes, 332 paquets de cigarettes de contrebande, ainsi que deux grammes de drogue dure.
Au cours de la même période, les services de la police ont saisi 6 voitures et 9 cyclomoteurs, utilisés pour faciliter l’opération de transport de marchandises de contrebande et autres trafics.
Par ailleurs, quelque 525 individus poursuivis pour leur implication présumée dans divers délits, dont 132 en flagrant délit et 41 suspects faisant l’objet d’avis de recherche, ont été arrêtés, lors d’opérations menées du 09 au 10 octobre courant, par les services de la police de la préfecture de Meknès.
Ce sont là des chiffres qui nous interpellent tous !
Or à Meknès, une conviction prime : La dignité de la personne passe par l’accompagnement au retour à l’emploi, et en aucun cas par l’assistanat sans contrepartie !
C’est pourquoi il importe d’organiser une Convention sur la Justice Sociale selon laquelle il doit être proposé aux Jeunes un Contrat d’Insertion de 5 heures de travail par semaine, au service de la collectivité et rémunérées au SMIC.
Meknès est la ville des devoirs mais pas celle des droits. Or chaque personne a le droit à la solidarité locale et nationale, sachant pertinemment qu’elle a aussi le devoir de tout faire pour sortir de l’assistanat.
Or transposer dans la réalité quotidienne, ces propositions conformément aux Hautes Directives Royales et les Orientations du projet de la Nouvelle Constitution qui font obligation à ce que toutes les couches de la population et les régions bénéficient d’un développement équilibré, partagé et homogène, c’est garantir une redistribution équitable des richesses nationales et des apports économiques et sociaux de l’investissement.
Afin d’atteindre cet objectif, le frère Hamid Chabat , secrètaire général du Parti de l’Istiqlal a proposé une série de mesures devant donner lieu à une multitude occasions de création de nouvelles entreprises et unités de production pour générer plus d’ emplois, en particulier dans les zones du Centre du Maroc .
En plus des postes d’emploi , il ya aussi le dilemme des jeunes diplômés.
A en juger, les tableaux des investissements déclinés par le Haut Commissariat au Plan nous ne pouvons que nous demander pourquoi il ya un ralentissement des réalisations et de l’engouement des investisseurs étrangers envers notre pays dont les atouts restent considérables. Pire , la lecture de ce bilan semestriel impose une remarque des plus frappante, à savoir l’absence totale de toutes activités d’investissement d’envergure dans la ville de Meknes .
Or, Meknès qui dispose de potentialités économiques et sociales et d’atouts naturels et historiques des plus indéniables offre des opportunités d’investissement énormes et un environnement des plus propices à la création d’entreprises, à la fructification de capitaux et à la réussite des affaires.
Engagée dans la voie du progrès, forte de la volonté de ses responsables économiques et imbue de la gestion visionnaire , la région de Meknès-Tafilalet doit , en effet, mettre au point une série de mesures incitatives et s’équiper en infrastructures nécessaires, notamment des zones industrielles et d’activités économiques équipées et les mettre à la disposition des investisseurs à des prix défiant toute concurrence, en plus de l’instauration d’un climat de symbiose et de consensus autour des tâches de développement.
Que manque-t-il alors ? A en juger les résultats de l’action de la commission nationale des investissements, force est de souligner la mise à l’écart de notre région par ceux appelés à inciter les investisseurs potentiels et à diligenter les capitaux vers cette région qui demeure, de par ses atouts et potentialités et sa position stratégique du centre, une destination prometteuses et gagnante.
Certes l’Etat s’est désengagé en matière économique, mais prévoir des mesures urgentes de rétablissement de la situation en matière d’investissement, c’est donner sa part à une région qui ne cesse de doubler d’efforts pour s’engager dans la voie de développement initiée par SM le Roi. En gros c’est créer de l’emploi pour les jeunes d’une région gagnante.

Meknes :Plaidoyer pour l’intégration effective d’une ville !

Meknes :Plaidoyer pour l’intégration effective d’une ville !

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.