Sahara. Nouvelle tension entre le Maroc et la Minurso au port de Dakhla.

مكناس سيتي
442 مشاهدة
أخر تحديث : الأربعاء 22 مايو 2013 - 1:17 مساءً
Sahara. Nouvelle tension entre le Maroc et la Minurso au port de Dakhla.

Meknescity 22/5/2013

Après la vidéo montrant, en avril dernier, un soldat de la Minurso prenant fait et cause pour le Polisario, voilà maintenant que des casques bleus s’intéressent de très près à l’activité de la pêche au port de Dakhla. Une intrusion qui suscite des interrogations : S’agit-il d’un excès de zèle ou d’une exécution des ordres ? « Samedi, trois membres de la Minurso entrent dans le port de Dakhla et commencent à prendre des photos des bateaux de pêche et des unités de congélation », indique une source. « Une fois détectés par les services de la sûreté, les autorités portuaires ont invité les militaires à quitter immédiatement les lieux. Après une communication téléphonique avec leurs hiérarchie, ils ont fini par obtempérer », ajoute la même source qui précise, toutefois, que les « les appareils de photos n’ont pas fait l’objet d’aucune confiscation de la part des forces de l’ordre ». Visiblement, l’initiative de la wilaya de Dakhla tend à ne pas envenimer davantage les relations entre Rabat et le corps onusien que dirige, depuis une année, l’Allemand Wolfgang Weisbrod-Weber. Ce dernier a promis de soumettre un rapport au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, détaillant les circonstances de cet incident, le premier du genre entre les autorités marocaines au Sahara et les membres de la Minurso. Rappelons que le 23 avril, un soldat égyptien, Hany Mustapha, membre de la Minurso est sorti de l’anonymat avec vidéo qui enflamme le web, le montrant notamment en pleine séance d’encadrement idéologique de jeunes polisariens. Très engagé, il encourage ainsi ses interlocuteurs à continuer le combat et à prendre en exemple « la révolution égyptienne ». Au lendemain de la diffusion de la vidéo, la Minurso, très embarrassée, a promis l’ouverture d’une enquête. Trois semaines plus tard, les services de Wolfgang Weisbrod-Weber se murent dans un silence absolu que vient de briser un tweet de Saâd Dine El Otmani, annonçant le renvoi du militaire égyptien. Jusqu’à présent, la direction de la Minurso n’a fait aucun commentaire sur ce départ précipité de Hany Mustapha. En revanche, l’Argentin qui accompagnait l’Egyptien dans le cours d’encadrement est toujours en poste au Sahara. Après un calme précaire de plusieurs jours, la contestation des sympathisants du Front, reprend à Laâyoune.

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.