Viandes rouges: Enfin le Monopole abattu

مكناس سيتي
416 مشاهدة
أخر تحديث : الثلاثاء 6 نوفمبر 2012 - 11:00 صباحًا
Viandes rouges: Enfin le Monopole abattu

Meknes City – L’Economiste: Meknès le 6 novembre 2012, Viandes rouges: Enfin le Monopole abattu..

– PLUS RIEN NE DEVRAIT HANDICAPER L’INITIATIVE PRIVÉE

– 12 ABATTOIRS MUNICIPAUX EN GESTION DÉLÉGUÉE

– LE PROJET DE DÉCRET ADOPTÉ LE 1ER NOVEMBRE EN CONSEIL DE GOUVERNEMENT

C’EST parti pour la libéralisation du secteur des viandes rouges. Le décret modifiant et complétant l’arrêté viziriel du septembre 1955 sur le contrôle des viandes a été adopté jeudi 1er novembre en Conseil de gouvernement.  C’est l’aboutissement de longues et laborieuses négociations qui ont duré plus de 3 ans entre le ministère de l’Agriculture et celui de l’Intérieur. 

La nouvelle réglementation met ainsi fin au monopole de la gestion communale des abattoirs urbains et tueries rurales via sa mise en compétition avec le privé. On se souvient du blocage qui a frappé la première unité privée installée dans la région de Meknès du fait justement de la réglementation sur la circulation des viandes. Du coup, la dizaine de projets intégrés qui étaient en construction ou en cours de lancement ont été arrêtés. Selon le ministère de l’Agriculture, ces projets vont être bientôt relancés. Et pour cause, le nouveau dispositif offre une meilleure visibilité aux investisseurs privés. Le décret n°2-12-612 est en effet accompagné de cahiers des charges relatifs à la création et la gestion d’unités d’abattage conformes aux normes fixées par la loi sur la sécurité sanitaire des aliments. Ils prévoient aussi la mise en place de toute la chaîne de valeur: froid et logistique adaptée au transport des viandes. Pour le moment, 8 projets intégrés comprenant des unités d’engraissement, d’abattage et de découpe ont été agréés dont un en cours d’achèvement à Béni Mellal et un autre sera lancé début 2013 à Taroudant.

Parallèlement, une douzaine d’abattoirs municipaux seront cédés en gestion déléguée. Avec le déploiement de la nouvelle infrastructure, le ministère n’écarte pas l’opportunité d’exporter notamment la viande ovine vers les marchés de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Quoi qu’il en soit, l’enjeu est de taille. Outre la garantie de produits sains et compétitifs, la filière concerne 1,1 million d’éleveurs. Avec à la clé 25,8 millions de têtes de bovins, ovins, caprins et dromadaires. L’activité réalise par ailleurs un chiffre d’affaires annuel estimé à 20 milliards de dirhams et assure 1,8 million de journées de travail à plein temps.

Mais l’aval de la filière reste plombé par des abattoirs et tueries jugés vétustes dans leur quasi-totalité.
Selon une récente étude de l’Office national de sécurité sanitaire de produits alimentaires, excepté la nouvelle unité de Meknès, les 179 abattoirs municipaux et les 667 tueries rurales ne répondent pas aux règles d’hygiène les plus élémentaires. Le volume des viandes préparées et contrôlées dans ces unités s’élève à 245.000 tonnes par an dont 205.000 de viandes et 40.000 tonnes d’abats. Bien que leur nombre soit considérable, les tueries rurales ne produisent que 33% des viandes alors que les abattoirs urbains s’accaparent 67%.

La production totale de viandes rouges est estimée à plus de 400.000 tonnes par an dont 60% contrôlés. Le reste étant réparti entre l’abattage religieux, familial et clandestin.

Selon la réglementation en vigueur, les abattoirs sont considérés comme des établissements incommodes ou dangereux. Ils doivent de ce fait être implantés dans des zones industrielles ou du moins loin des agglomérations. Or, la cartographie actuelle les place en plein centre des villes. Il est donc temps de rétablir l’ordre.

Viandes rouges: Enfin le Monopole abattu

Viandes rouges: Enfin le Monopole abattu

رابط مختصر

أضـف تـعـلـيق 0 تـعـلـيـقـات

* الإسم
* البريد الألكتروني
* حقل مطلوب

البريد الالكتروني لن يتم نشره في الموقع

شروط النشر:

عدم الإساءة للكاتب أو للأشخاص أو للمقدسات أو مهاجمة الأديان أو الذات الالهية. والابتعاد عن التحريض الطائفي والعنصري والشتائم.

ان كل ما يندرج ضمن تعليقات القرّاء لا يعبّر بأي شكل من الأشكال عن آراء اسرة مكناس سيتي :: الجريدة الرسمية لمدينة مكناس الالكترونية وهي تلزم بمضمونها كاتبها حصرياً.